mars 22, 2015

à propos

Bonjour je m’appelle Nicolas Popovitch.

Je suis né le 22 janvier 1982, je suis investisseur depuis 20 ans mais entrepreneur depuis plus… déjà au collège !

 

 

Pour comprendre qui je suis, il faut savoir d’où je viens.

 

J’ai commencé ma vie avec une enfance plus qu’heureuse !

Je crois que je pourrais même dire que mon enfance était une enfance riche dans tous les sens du terme. J’ai connu l’abondance à tous les niveaux et une vie vraiment formidable. Honnêtement je crois que même si une partie de mon esprit à occulté tout un pan de cette période, je dois reconnaître que si beaucoup d’entre nous courent après un rêve, je pense que me concernant je dois courir après cette vie passée que j’ai perdue.

 

1992

C’est une année que je n’oublierai jamais. Pourtant je ne vais pas vous raconter toute mon existence. Dans la vie nous avons tous des problèmes. Plus la situation est complexe, plus le problème est grand. Quand il y a des problèmes il y a toujours des dommages collatéraux. Certains peuvent être violents.

Mes parents font faillites, mon père préfère nous laissez avec des dettes…

 

1992 – 2000

La suite…

Elle n’est pas comme le début de cette histoire. Disons que le positif quand on n’a plus rien, c’est que l’on n’a pas peur de perdre quoi que ce soit. Le seul bémol, c’est que je n’étais pas à l’origine de la situation dans laquelle nous étions. Mais je pense qu’il est difficile d’imaginer à quel point on peut s’adapter à des changements radicaux de situation. Pour vous situer, nous ne pouvions plus nous payer une baguette de pain.

 

2002 – 2003

Mon vrai premier boulot, était maçon. Je devrais dire plutôt manœuvre, d’ailleurs. Rien de passionnant. J’en garde un souvenir lointain d’une première étape. Je n’en parle jamais d’ailleurs, tant cela n’a pas duré (6 mois). Si je vous en parle, du reste c’est que ce détail a de l’importance pour la suite.

 

2003-2004

Après avoir changé de travail, me voilà agent immobilier VRP. Réellement j’étais jeune et mauvais.

Pourtant je me fais quand même débaucher par une entreprise de courtage en prêts immobiliers. Je n’ai d’abord absolument pas mesuré l’impact qu’aurait ce travail sur ma vie future. Les débuts furent… difficiles. Payé à la commission, sans réelle formation pour le métier, j’ai failli renoncer. Mais alors que l’on me demande d’aller à Paris pour suivre une formation, j’ai découvert un métier passionnant. J’ai eu la chance de découvrir un monde que je ne connaissais pas durant ce court épilogue Parisien. J’ai appris énormément de choses, et ma vision du monde de la finance en fut changée. J’aurais voulu rester à Paris, et si mon employeur m’avait donné cette chance, il est probable qu’à l’heure actuelle j’y serais encore. Il avait d’autres projets pour moi. Malheureusement en ce qui me concerne, en province je n’avais pas la même vision du job. Mais ce travail m’a appris je pense l’une des capacités les plus importantes dans le monde de l’immobilier :

« Comment obtenir un prêt. »

 

2005 – 2011

C’est alors que je décidais de quitter ce travail et j’entrepris de lancer mon activité. A la recherche d’un associé, je retourne voir mon ancien patron en maçonnerie. Mais pour des convenances personnelles, je décide finalement de me lancer seul dans l’immobilier.

 

Pour grandir je souhaite réaliser des opérations immobilières avec ma mère comme associé, mais la faillite familiale a laissé des traces. Des dettes que nous subissons et qui ne sont pas de notre fait, mais leurs présences sont un frein à l’obtention des prêts.

Donc il faut rembourser.

Nous avons soldé la dernière dette, le 13 mai 2013. Soit plus de 20 ans après.

Pour ma part, solder les dettes que vous n’avez pas contractées est étrange. Mais cela a le mérite de forger le caractère.

En remettant les choses dans leur contexte, tout le mérite revient à ma mère. Une grosse partie fut soldée par elle seule, et au vu des montants, je ne peux que saluer son courage.

 

Cette situation n’est pas exactement le début dont tout le monde rêve. Mais cela change la perception que l’on a du monde. Elle permet de réfléchir. Et c’est agréable d’arriver peu à peu à gagner de l’argent. Même si parfois on réalise que l’argent amène son lot de problèmes.

 

A présent, je réalise des investissements immobiliers ! Mais durant toutes ces années j’ai obtenu le niveau de capacité en assurances, le BTS profession immobilière.

Je suis un hyperactif touche à tout qui à soif d’apprendre en permanence. J’ai entre autre accompagné des jeunes à la création d’entreprises, j’ai aidé des investisseurs à se lancer dans l’aventure immobilière, ainsi que des créateurs d’entreprises à lancer leur société. Parfois à titre onéreux, parfois à titre gracieux. Le tout augmentant mon expérience.

 

2011-2012

Mes années noires ! J’ai connu l’échec.

Ce fut difficile à vivre et à transcender. Aucun mot ne pourrait décrire ce que j’ai vécu. J’avais juste envie de tout arrêter. En immobilier j’ai enchaîné de la part des banques, les « nons » et la société de ma mère a perdu ses plus gros clients, ceux qui faisaient vivre l’entreprise ; remettant tout en cause.

Mais ce n’est pas les réussites qui conditionnent un entrepreneur, mais les échecs. J’ai donc analysé nos faiblesses et j’y ai travaillé dessus.

Finalement le travail et la ténacité ont eu raison de ces échecs.

 

Et aujourd’hui ?

Je tiens le cap. Depuis le début j’avance dans une direction essentiellement axée sur l’immobilier.

Je suis un plan que j’ai élaboré au fil du temps et qui se terminera aux environs de mes 35 ans. En attendant je dois continuer de travailler.

Ma situation professionnelle est jalonnée d’instants tous autant différents les uns des autres.

J’ai toujours eu une très forte activité immobilière, parfois principale, parfois parallèle. Activité permanente et constante. Mais selon mes situations et besoins j’ai dû m’adapter.

Comme lorsque j’ai dû reprendre mes études pour obtenir un BTS immobilier, ne voulant pas toucher à mes revenus immobiliers j’ai préféré prendre un emploi pour continuer d’investir avec mes revenus locatifs. Et pourtant j’ai réalisé une opération immobilière durant mes études et obtenu mon diplôme !

 

Bts profession immobilière immobilier company

Dîplome BTS Nicolas Popovitch

 

A ce jour, mon patrimoine est composé d’une vingtaine de biens immobiliers variés : logements, commerces et autres. Mais attention ce chiffre est relatif car je vends et achète, donc à un autre moment il peut être moindre ou supérieur !

 

Aujourd’hui je ne veux pas vivre de mes loyers puisque je n’ai pas fini mon projet initial. L’immobilier est pour moi un moyen et non une fin. Ma vision globale est un peu différente des grandes idées que l’on peut trouver sur internet.

De ce fait, j’ai créé ce blog pour proposer une autre vision de l’investissement.

 

J’espère pouvoir partager avec vous mon expérience.

 

Mais attention :

 

« La seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien. »

Faites-vous votre propre opinion.

Ici vous trouverez un lien concernant ma chaine YouTube :

 

P.S. : Sachez que la différence de nom sur les génériques (au début des premières vidéos) est due au fait que j’ignorais totalement ce que j’allais faire quand j’ai commencé.… Merci de votre compréhension !

 

Vous pouvez me rejoindre sur ces différents réseaux sociaux :

 

 

 

 

 

 

Pour me contactez ?

C’est super facile, pour me poser directement tes questions ou échanger c’est ici.

😉 See you…

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message