Comment réussir en immobilier WaT #19

Comment réussir en immobilier ?

Voilà la question que tout le monde se pose… Ai-je la réponse ?

Non je ne pense pas, car la réponse dépend en réalité de la situation de chacun (c’est bien ma phrase fétiche). Mais dans cette vidéo vous voyez une opération que je suis en train de faire. D’ailleurs je suis en train de faire les travaux… oui oui…

Je vais faire une vidéo quand j’aurais plus avancé le projet. Et je vous donnerai des chiffres. Et peut être plus.

Pour ceux qui veulent plus d’informations postez ici les questions auquel vous souhaitez avoir une réponse et je monterai une vidéo en fonction.

See you

3 thoughts on “Comment réussir en immobilier WaT #19

  • Bonjour Romain

    Pas exactement, ce bien est en SCI à l’IR donc le fonctionnement est un peu différent, mais oui tu as raison j’aurai peux tout déduire !!!!
    Donc tu as complètement raison même…
    Après la vidéo manque un peu de précision, mais bon je rentre plus dans les détails en vrai 😉
    Sinon ce projet est dans un village proche de Nîmes, à Garons exactement.

    A bientôt.

  • Hello !

    Je suis tombé sur tes vidéos par hasard. Assez particulier, mais plaisant à regarder.
    Je me permets juste de rebondir sur la notion de travaux permettant une réduction fiscale.
    Si tu avais fait les travaux dans les temps, la somme totale engagée pour la rénovation aurait été, également, déductible dans le temps. Le fait d’avoir attendu, ne t’arrange en aucun point :p. Ou peut etre parlais tu d’autre chose, et dans ce cas, cela m’intéresse 🙂

    En tous cas, très beau projet. C’est dans quelle ville/village ?

    A bientot.

    Romain

    • Ca dépend de ce qu’on entend par réduction fiscale non imposition de revenus supplémentaires ou diminution de son imposition actuelle. En effet le déficit foncier est en partie déductible du revenu global et en partie reportable sur les revenus fonciers ultérieurs.
      Seul du déficit foncier généré sur l’année peut être imputé sur les revenus globaux le déficit antérieur n’est plus que reportable sur les revenus fonciers ultérieur. Si on fait des travaux générant 21400 de déficit foncier en N 10700 viendront réduire les revenus globaux imposables et les 10700 autres ne pourront servir qu’à réduire les revenus fonciers ultérieurs (si on n’a que 5000 € de revenus fonciers en N+1 on va les effacer mais les 5700 restants ne vont pas être déduits des autres revenus de N+A mais des revenus fonciers de N+2).
      Si on fait 10700 de déficit foncier en N ils vont être déduits des autres revenus de N puis si on fait encore 10700 de déficit foncier en N+1 ils vont être déduits des autres revenus de N+1.

      Inconvénient cela risque d’attirer le regard inquisiteur du fisc qui va soupçonner une manoeuvre (surtout dans mon exemple où j’ai pile poil le montant imputable sur les revenus globaux chaque année) en particulier si nicolas a cassé les murs en janvier 2014 puis n’a plus rien fait jusqu’en décembre 2015 😉
      Après on peut se poser la question si le déficit foncier imputable est vraiment intéressant sur le plan fiscal car on perd l’impact sur les prélèvements sociaux (ie on payera des PS plus rapidement car on aura plus rapidement des revenus fonciers imposables) et si 10700 de revenus imposable en moins nous fait changer de tranche le gain réel risque d’être moindre.
      D’un autre côté cela permet d’avoir un gain en trésorerie immédiat (si on est -et reste- au TMI de 30 % les 10700 permettent de récupérer 3210 € sur les impôts ce qui peut aider à rembourser le prêt alors qu’il n’y a pas encore de loyer qui tombe)

Laisser un commentaire