investisseur, recherche associé ?

DUO TRIO QUATUOR…

 

Je ne suis pas contre l’association, bien au contraire. Cependant il faut faire attention à plusieurs points pour que cela fonctionne.

 

Le principe est simple, et je dois dire que sur le papier cela fonctionne plutôt bien.

Vous et d’autres personnes mettez en commun vos capacités et moyens (financiers ou pas) dans le but multiple d’avancer plus vite, de gagner plus, et de confronter ses expériences.

Évidement cela n’est pas systématiquement un échec…

 

Alors comment faire pour que cela fonctionne ?

 

De mon point de vue il faut dans l’idéal partir sur un pied d’égalité. Il est évident que cela est difficile, mais le mieux est une association de compétences avec des moyens équivalents.

Selon moi c’est le rapport aux besoins financiers ainsi qu’aux besoins personnels de chacun qui font que tôt ou tard on se retrouve avec un conflit d’intérêt.

De surcroît, tout n’est pas lié à l’argent. Il y a aussi l’investissement personnel et le degré d’engagement de chacun.

 

Tout est question d’organisation.

 

Il vaut mieux dès le départ fixer les règles du jeu (ne pas hésiter à écrire ces règles). Se dire que telle personne ne peut passer plus de temps à telle tâche, et que telle autre ne peut pas s’exclure de faire cette autre activité.

 

Alors oui, dans une société il y a des coups de bourre. Et forcément à ces moments-là on transgressera toutes les lois et règles que l’on s’était imposées.

Cependant si tout est fixé dès le départ alors tout le monde sera capable de faire la part des choses entre le gros travail exceptionnel, et le quotidien.

 

Ce n’est pas simple de trouver le bon associé, d’ou ce titre qui peut faire sourire voir même sous entendre une annonce désepéré à la recherche d’un semblable :

” investisseur recherche associé “

Car dans la réalité il faut l’avouer rencontrer des investisseurs c’est une chose, envisager puis passer à l’association en est une autre. C’est même devenu compliqué. Plus j’avance et plus je suis convaincu que l’alliance “ jeune et vieux ” est une des meilleures.

Car la jeunesse apporte la connexion à l’ère du temps, la fougue, le désir, la volonté, la force et la vigueur.

Les personnes d’un certain âge apporte leur savoir-faire, leur expérience, leur vision, leur réflexion, leur poigne, leur calme ainsi que le recul nécessaire.

 

Cependant ce n’est qu’un avis et qu’un exemple. J’ai vu beaucoup d’associations calquées sur d’autres modèles très bien fonctionner.

 

Une des bases que je n’ai pas encore abordée, est l’entente…

C’est un point qui en ce qui me concerne me laisse perplexe. D’une certaine manière j’ai envie de dire qu’il vaut mieux bien s’entendre. Mais à contrario si la personne est proche, en cas de dispute vous risquez de la perdre.

 

Inversement certains diront que c’est parce qu’ils sont amis qu’ils y arrivent.

 

Inévitablement cela nous amène à la question du travail en couple…

 

L’expérience personnelle me pousse à dire NON.

Les raisons sont multiples mais pas empiriques.

Perte de son espace vital, perte de la découverte du monde de l’autre, perte du temps dont on a tous besoin pour SOI-même. Coupure travail/maison détruite. Difficulté à pouvoir relâcher la pression devant le regard de l’autre…

 

Alors tous ces points peuvent être facilement surmontable par des personnes qui sont capables de faire la part des choses, de cloisonner leur vie de telle sorte qu’ils arrivent à ne pas tout mélanger. Cela existe, mais je pense que cela rend les choses plus compliquées.

 

Reste le travail en famille…

Un point ardu.

C’est selon moi, l’un des plus gros vecteurs de richesse. Mais aussi l’une des falaises d’où tombent bon nombre d’entreprises et de personnes…

Une véritable épée à double tranchant qui dépend de tant de facteurs : Education, comportement, caractère, nombre d’enfants… L’interaction entre les membres de la famille, leurs rapports familiaux et dans l’entreprise.

L’entreprise ainsi que sa taille et son rapport financier influe lui aussi sur la famille.

C’est très difficile de donner un avis sur ce genre “ d’association ”.

Je dirais simplement ceci : Certaines famille arrivent à inculquer des valeurs qui perdurent durant de nombreuses générations. L’éducation est donc l’une des clés de ce genre de réussite… La famille apporte un plus non négligeable, l’égalité entre les personnes. Quoi que fassent les membres d’une famille qui travaillent ensemble, ils resteront unis par une chose qui transcende l’entreprise. Du coup il est beaucoup plus difficile que des personnes travaillant en famille soient déséquilibrées par des facteurs extérieurs.

Mais de la même manière, les personnes d’une même famille ne voient pas forcément ce que font les personnes de leur famille pour la société. Ce n’est jamais bien comme ils le voient eux-mêmes, jamais satisfaisant. Le problème est la promiscuité. Les liens du sang permettent de faire des remarques, qui en temps normal ne seraient jamais faites. De ce fait les limites franchies ne sont même pas remarquées ! De la même manière que les efforts faits ne le sont pas non plus. Cela finit par avoir une influence néfaste sur l’entreprise et les relations. Il faut donc être vigilant.

 

Le déséquilibre entre associés est le plus dur à gérer.

Lorsque l’un des deux veut ses bénéfices alors que l’autre désire réinvestir.

Lorsque chaque associé a le sentiment que son idée est la bonne mais les 2 idées s’opposent.

Lorsque la vie privée de l’un met en péril le quotidien de l’autre.

Alors l’équilibre se rompt et au lieu d’avancer l’entreprise recule.

 

L’association est un bon début. Cela amène sont lot d’avantages et son lot d’inconvénients. Il n’y a pas de règles pas de grands principes. Certains durent la vie entière, d’autres s’achèvent brutalement. Ce qui compte c’est que vous y trouviez votre compte et que vous vous amusiez ! Que cette association vous rende heureux, et peu importe si elle rapporte ou non. Il s’agit d’une expérience supplémentaire. Il est sûr que c’est mieux si cela rapporte, mais le plus important est que les relations qui vous unissent, restent intactes et perdurent. De n’importe quelle manière que ce soit. Cela doit vous élever et non vous enfoncer.

2 thoughts on “investisseur, recherche associé ?

  • A mon humble avis certains inconvénients peuvent être estompés en s’inspirant de cette citation de Woody Allen «Le sexe entre deux personnes c’est beau. Entre huit c’est fantastique»

    Avec seulement deux associés les divergences vont vite devenir inextricables. S’il y a plus d’associés les clash risquent moins de mettre en péril le projet entier; le départ d’un voire de plusieurs membres étant plus facile (ne serait-ce que le rachat des parts qui peut être effectué par plusieurs autres associés)

  • Très bon résumé des avantages et inconvénients de s’associer dans les investissements. Je suis moi même associé à mon frère pour mes investissements locatifs et c’est une vraie force au niveau économique puisque cela permet de réaliser des investissements plus importants. Mais aussi d’un point de vue personnel puisque nous sommes chacun spécialisé dans un aspect de l’investissement, lui plus technique et moi plus business et entrepreneuriat, ce qui permet d’avancer beaucoup plus vite dans nos projets !

Laisser un commentaire