BTS professions immobilières

Après avoir été un élève, je deviens le temps d’une journée correcteur des BTS professions immobilières !

C’est un étrange sentiment que de corriger les futurs professionnels de ce secteur d’activité que j’affectionne tant ! Les BTS professions immobilières sont une section assez particulière, je vous délivre ici une vidéo qui s’adresse plus aux étudiants qu’à vous, chers lecteurs. Donc, attention avant de vous engager plus loin, ce petit « remember » m’a surtout renvoyé à mon état d’esprit lors du passage de ces mêmes épreuves.

 

Passer un diplôme, une épreuve difficile

Pour avoir passé des diplômes dans ma vie, je peux vous dire que c’est une épreuve difficile. Je ne peux pas reprocher à certains de ces jeunes, d’arriver les mains dans les poches, car j’avais complètement ce profil !!! Cependant, en étant de l’autre coté, je me rend compte qu’arriver ainsi, sans même un document à présenter, c’est inacceptable.

Pourtant c’est un sentiment bizarre que de se retrouver face à soi-même… Quand l’élève quitte la pièce, et qu’avec le professeur on s’interroge :  » Alors combien ?  » … Que la seule note que vous pouvez donner n’est pas bonne… On se dit alors, moi aussi il fut un temps j’ai écopé de ces notes-là, moi aussi j’ai pesté sans comprendre le sens de ces notes que l’on vous donne en fait pour vous faire réagir.

Au final, il est difficile de se dire que cette mauvaise note que l’on va attribuer à un élève, aura un impact… ou pas (?).

J’espère que ces élèves-là verront leurs mauvaises notes du bon côté… Qu’ils en tireront les conséquences. S’ils ne font que les voir, sans y réfléchir, cela ne servira à rien ! Mais bon, souhaitons que cela aura un impact positif.

 

Des conseils que je pourrais allonger à l’infini !

Effectivement, je pourrais continuer mes conseils à l’infini sur ce sujet. Je vais d’ailleurs vous en donner quelques-uns ici, car vous ne trouverez pas tout dans cette vidéo, et si des étudiants y tombent dessus, je serai très content si cela peut les aider ! Même juste un peu… car j’aurais bien aimé trouver ce genre de témoignage lorsque j’étais moi-même étudiant.

1 – Pensez à proposer des documents à remettre au jury. J’ai remarqué qu’une interaction avec les candidats par la passation de documents ou autres documents annexes …  est un réel bon point.

2 – Sachez, que lorsque vous parlez d’un sujet, alors vous alimentez dans la tête du vérificateur un certain nombre de questions. Ainsi, si vous connaissez bien un point en particulier, n’en parlez pas directement. Développez une partie du cours que vous maîtrisez le moins, de sorte que votre interlocuteur vous pose précisément des questions sur le sujet que vous connaissez le mieux. Entraînez-vous avant d’utiliser cette technique !

3 – Gardez en tête que le mot d’ordre que donne les professeurs aux professionnels est le suivant : « agissez comme lors d’un entretien d’embauche « . Comprenez donc que le jugement est basé sur des points comme : la capacité d’adaptation, le savoir-vivre, savoir se tenir, le comportement… etc. Mais surtout, si vous avez pris une initiative qui a été bénéfique dans votre entreprise, mettez ce point en avant, il est primordial ! Effectivement, un employé ou un stagiaire qui produit un support de travail utile, ou réorganise un process, marque alors un point important. Toutefois, n’en faites pas trop non plus autour de cet argument, mais apprenez aussi à le mettre en avant.

J’arrête je pourrais continuer inlassablement !

J’espère que ce petit exercice sera utile pour certains d’entre-vous.

Allez, je vous poste la vidéo. Pensez à aimer, partager à fond !!! Le commentaire, c’est optionnel, je n’en parle plus… Mais si vous m’en laissez un, cela me fera plaisir !!!  😉

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.