Bricolage ou travaux ?

Hey Bonjour, Bricolage ou travaux ? interview Fabrice.

Autrement dit faire les travaux soi-même ou prendre un professionnel ?

La première interview est celle de Fabrice. Voilà une interview très interessante. Car comme vous allez le voir, Fabrice est très expérimenté dans les travaux. J’ai volontairement choisi un titre oscillant avec les mots Bricolage ou travaux mais ce n’est pas péjoratif. Ce que cela souligne c’est le fait que Fabrice expérimenté dans les travaux ne considère pas comme un gain le fait d’en faire. Comme il le dit lui même, il réfléchira à deux fois avant de s’engager dans des gros travaux ! Surement pvrcequ’il en connait la mesure et ce que cela implique.

Ce qui est intéressant dans cette interview c’est l’approche, surtout au début quand Fabrice explique très modestement son expérience dans les travaux et qui explique ensuite la différence entre faire soi-même les travaux ou prendre un professionnel… Notamment avec la notion de mal façon rarement abordé. C’est un choix que nous faisons tous dans l’immobilier, faire du bricolage ou de vrai travaux ? Avoir de la qualité qui dure, ou du provisoire à court terme ? Nous allons tous chez les marchands de matériaux et nous nous posons toujours la même question : Quel est le budget raisonnable pour de la location ?

Je ne sais pas si vous avez remarqué qu’avec son expérience il a choisi d’acheter des garages, et non des travaux ! C’est vraiment un point que l’on n’imagine pas, surtout que la compétence de comprendre le fonctionnement du bâtiment, et être capable de faire les travaux est pour beaucoup un atout important. Alors qu’il possède cette compétence il choisi d’investir dans des garages !!!

 

La deuxième tout autant intéressante !!!

J’apprécie réellement son approche du premier investissement. Nous sommes la encore face à une personne qui comprend parfaitement le domaine du bâtiment, son fonctionnement, ses rouages et pourtant il explique que le premier investissement est le plus dur ! C’est drôlement vrai….

Encore faut-il en avoir conscience. Il c’est formé, inspiré d’une tierce personne, puis il c’est lancé. Cela prouve qu’il n’y a pas de point de départ, que nous pouvons tous avoir peur malgré nos connaissances, et que parfois nous avons besoin d’un coup de pouce pour passer la seconde !

 

Merci Fabrice.

Je remercie vraiment Fabrice d’avoir partager cette expérience avec nous, j’ai toujours autant de plaisir à revoir cet interview. Ce qui est marquant c’est sa modestie, que j’apprécie particulièrement.

Je lui souhaite le meilleur, et de réaliser ses investissements comme il le souhaite.

Voici la vidéo :

Pensez à aimer, et partagez à fond !!! Et laissez nous un commentaire…

5 thoughts on “Bricolage ou travaux ?

  • Bonjour et merci pour le partage!

    J’avoue voir attendu autre chose de la vidéo. Je me suis lancé dans de gros travaux de rénovation, a réaliser presque seul, et je ne retrouve pas, peut être par manque d’attention, la notion de courage et de motivation qu’il faut pour se lancer dans ceux ci.

    Je m’attendais aussi a entendre des chiffres sur combien ont été économisés, combien de temps il y passe etc.

    Ceci étant, merci de mettre en avant des cas autres que ceux que l’on voit habituellement sur internet.

    Je vous remercie encore pour le travail de qualité effectué sur le blog et a bientot!

  • Bonjour,

    Je ne sais pas si j’ai vu la bonne vidéo car j’ai pas du tout la même interprétation que toi. Quand tu dis «Ce que cela souligne c’est le fait que Fabrice expérimenté dans les travaux ne considère pas comme un gain le fait d’en faire. Comme il le dit lui même, il réfléchira à deux fois avant de s’engager dans des gros travaux ! »
    A 3’47 Fabrice dit «si j’achète avec des travaux comme ce sera certainement le cas» il a donc bien intégré l’intérêt d’une rénovation.
    «Je ne sais pas si vous avez remarqué qu’avec son expérience il a choisi d’acheter des garages, et non des travaux ! (…) Alors qu’il possède cette compétence il choisi d’investir dans des garages !!!»
    A 4’59 il indique «j’étais chomeur enfin intérimaire donc assimilé chomeur» et comme ce gars a l’air d’avoir la tête sur les épaules cela ne m’étonnerait pas qu’il ait choisi un garage pas tant pour fuir les travaux mais pour avoir un investissement d’un budget moins important.

    Notons également que quand il dit avoir peur de faire (comprendre ne pas déléguer) certains travaux l’exemple qu’il donne ce sont les fondations. C’est clair qu’on ne se situe pas vraiment dans le bricolage. Perso ça ne me viendrait même pas à l”idée d’envisager de faire des fondations moi-même (déjà que j’ai du mal à creuser des trous pour planter mes bananiers)

    Cela dit si le débat est recentré non pas sur les travaux mais sur le débat “faire” vs “faire faire” vous prêchez un converti puisque même lorsque j’étais salarié j’avais décidé d’être chef afin de “faire faire” et de ne pas “faire”

    • Bonjour Didier Fabrice,

      Nous avons tous une vision différente et une interprétation différente. Dans le cadre des interviews ce qui compte c’est ce qu’ils nous disent (les invités!).
      Sur la partie écrite je donnerai plus mon sentiment personnel… peut être aussi comment c’est passé la rencontre, je ne sais pas encore… Bref,.

      à bientôt.

Laisser un commentaire